2 suicides dans les maisons d’arrêt de Strasbourg et Colmar

11 octobre 2010  >  Par:   >  Faits divers  >  1 commentaire
Maison d'arrêt de Colmar

Maison d'arrêt de Colmar

Deux détenus se sont donnés la mort ce week-end, dans les maisons d’arrêt de Strasbourg et Colmar.

Deux détenus, un adolescent de 17 ans et un homme de 69 ans, se sont suicidés au cours du week-end en Alsace, a-t-on appris lundi auprès de la direction régionale de l’administration pénitentiaire.

Détenu à la maison d’arrêt de Strasbourg, l’adolescent de 17 ans s’est pendu dans sa cellule où il était seul. Le « septuagénaire » s’est quant à lui suicidé à la maison d’arrêt de Colmar, également par pendaison, tous deux dans la nuit de samedi.

Poursuivi pour le viol et le meurtre d’un quinquagénaire, le jeune homme se trouvait en détention provisoire depuis le mois de mai. L’homme le plus âge venait d’être mis en détention pour séquestration et violences sur son ex-compagne.

Maison d'arrêt de Strasbourg

Maison d'arrêt de Strasbourg

Plusieurs suicides chaque semaine en France

En 2010, le nombre de suicides en France est donc porté à 100, ce qui fait un suicide tous les 3 jours (En 2009, 115 prisonniers se sont données la mort).

1 commentaire to “2 suicides dans les maisons d’arrêt de Strasbourg et Colmar”
  • blettery
    11 octobre 2010 -

    il leur manque tout simplement l’essentiel, c’est de l’écoute ! Les matons ne répondent pas de suite quand il y a demande de soutien ou d’écoute et qu’on ne me dise pas le contraire car j’ai connu Fleury-Fresnes, et même l’ancienne prison d’Epinal. Mon casier est par contre vierge ! Bref ça c’est ma vie, mais il y a une grosse faille dans le milieu carcéral : la routine du travail s’installe chez les matons, et puis la cellule psy n’existe pas après un suicide et la psy tout cout, pour la voir, et ben il faut pas être trop dépressif car c’est déjà long pour voir le doc en entrant, alors si je devais tout raconter j’aurais pas assez de place.

Laisser une réponse



Subscribe without commenting