La panne de jus des Cranberries à la Foire aux vins de Colmar

9 août 2010  >  Par:   >  Faits divers  >  Pas de commentaire
Dolores O'Riordan chanteuse du groupe

Dolores O'Riordan (Photo : Vanessa Meyer Wirckel)

Grand froid pour un public électrisé en plein concert du célèbre groupe de pop musique irlandaise les Cranberries. une panne électrique empêche les musiciens d’avoir un retour de son et provoque l’interruption du concert pendant 30 minutes.

La panne est en fait due à la coupure d’un câble électrique par un engin de manutention pendant le rechargement d’un camion du Gotan Project en backstage.

L’incident a déclenché l’activation du système de sécurité ce qui a provoqué la coupure du disjoncteur son et enclenché l’éclairage de secours.

Les écrans vidéos se sont éteints, l’éclairage s’est réduit à son minimum et le groupe n’a malheureusement plus été capable de s’entendre jouer ce qui les a forcé, après un essai avorté, à interrompre brusquement le concert en rejoignant l’arrière scène sans ménager la susceptibilité du public.

L’ambiance dans la salle s’est progressivement dégradée et une clameur s’est même élevée dans la foule afin d’exiger le remboursement du concert.

Les techniciens se sont alors mobilisés afin de réinitialiser la console son du groupe qui est entièrement programmée par informatique.

Les spectateurs ont ainsi dû ménager leur patience, sans savoir si le groupe allait revenir sur sa décision de quitter la scène, avant que n’intervienne Claude Lebourgeois, directeur artistique du festival de la Foire aux vins. Il annonce d’une voix cassée que le problème technique sera résolu dans les minutes qui suivent.

Le groupe revient sur scène, expédie trois morceaux supplémentaires alors que plusieurs dizaines de spectateurs ont déjà quitté la scène par lassitude, puis disparait sans répondre au rappel.

Le communiqué de presse de la Foire aux vins de Colmar affirme le lendemain que « la prestation artistique a pu être, malgré tout, assurée dans son intégralité ». Cependant de nombreux fans présents au premier rang répliquent sur les réseaux sociaux que la playlist, visible sur la scène, a été amputée de plusieurs morceaux…

Il semblerait, selon les explications ultérieures de Claude Lebourgeois, adressées à un internaute, que comme « c’était la dernière de la tournée le timing du groupe était très serré puisque ils avaient des avions à prendre et [l’organisation ne pouvait] déborder sur leur temps de passage ».

Le directeur artistique rappelle enfin qu’il s’agit là du seul problème technique qu’ait eu à déplorer la Foire aux vins depuis plus de vingt ans.

Laisser une réponse



Subscribe without commenting