Les Bâlois se mettent au français

18 août 2011  >  Par:   >  Société  >  Pas de commentaire

Réforme"Passe Partout" à Bâle

Pour la première fois dans l’histoire du Canton de Bâle-Ville, les écoliers de 3ème classe, âgés de 9 ans vont pouvoir apprendre le Français en tant que 1ère langue vivante.

Depuis 2006 le Gouvernement Fédéral suisse œuvre à l’adoption de la réforme « Passe-Partout » par l’ensemble des Cantons de la Confédération. Cette mesure a pour principal objectif de favoriser l’apprentissage du français par les élèves de 3ème classe (CE2).  La langue française est ainsi devenue la 1ère langue vivante à être enseignée dans les écoles primaires de la Confédération suisse.

Destinée à faciliter l’entente et la compréhension entre les citoyens romands et leurs compatriotes germanophones ; la réforme « Passe-Partout » est officiellement entrée en vigueur dans le Canton de Bâle-Ville ce lundi 15 août 2011, date officielle de la rentrée scolaire.

Au delà des frontières

Même si l’esprit d’unité nationale demeure toujours un des principes fondateurs de la Confédération suisse, le Ministre de l’Education du Canton de Bâle-Ville, Christof Eymann, est partisan de cette réforme. Pour lui cette réforme est une grande opportunité de rapprochement avec leurs voisins alsaciens.

En effet, à cette heure où le nombre de travailleurs français transfrontaliers atteint presque les 250 000, cette réforme des programmes scolaires au sein de la Confédération suisse constitue un élément majeur de la coopération franco-suisse, dont l’Alsace est l’un des principaux acteurs.

 

Laisser une réponse



Subscribe without commenting