Découvrez le Grand Hamster d’Alsace, un petit rongeur en voie de disparition

4 janvier 2016  >  Par:   >  Faits divers  >  Pas de commentaire

Nous vous en parlions dans un article de mars 2010, le Grand Hamster d’Alsace, ou Cricetus cricetus, est un petit rongeur classé en tant qu’espèce « strictement protégée ». C’est un animal qui fait l’objet d’une protection juridique depuis sa disparition, à hauteur de 90% de sa population.

Origine du Cricetus cricetus

Le Grand Hamster d’Alsace, autrefois appelé « Marmotte de Strasbourg », est un animal emblématique de notre région. Il faisait autrefois partie intégrante du patrimoine faunistique régional, jusqu’à sa quasi extinction. Son nom vient du fait qu’il n’est présent, en France, que dans la plaine alsacienne.

Hamster commun, grand Hamster d’Alsace, ou bien encore Cricetus cricetus. Photo : Milos Andera

Hamster commun, grand Hamster d’Alsace, ou bien encore Cricetus cricetus. Photo : Milos Andera

Une extinction massive de l’animal

Les raisons du déclin du Cricetus

De nombreuses raisons expliquent la disparition du Cricetus. La cause principale est liée à la diminution des champs cultivés de céréales à paille d’hiver et de luzerne, les principales sources d’alimentation de l’animal, au profit des champs de maïs. Cette transformation des paysages agricoles, mêlée à une utilisation de plus en plus fréquente d’engrais et de pesticides, entraîne dans de nombreux cas, une mortalité directe par intoxication de l’animal, ainsi qu’une fragmentation des habitats.

Niveau d’extinction de l’espèce

Les campagnes d’éradication de cet animal ont réduit de 90 % son aire de répartition au cours du siècle dernier. L’animal est actuellement présent dans la Liste rouge de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Actuellement, on ne le trouve plus que dans une vingtaine de communes alsaciennes.

En savoir plus

Pour plus d’informations sur l’animal, le site www.cricetus-cricetus-cricetus.alsace est dédié au petit rongeur, décrivant son milieu naturel, ses habitudes de vie, ainsi que les différentes associations de défense qui luttent pour sa protection.

Laisser une réponse



Subscribe without commenting