Comment devenir radiologue ?

16 février 2017  >  Par:   >  Santé  >  Pas de commentaire

radiologie selestat

Le métier de radiologue compte une trentaine de spécialités, de la dermatologie à la pédiatrie. L’imagerie médicale est son cœur de métier. Son rôle principal consiste à réaliser un diagnostic précis d’un cas médical. Le Docteur Mesli du Cabinet de radiologie de Sélestat « IMEG » nous en dit plus sur son métier.

Comment se déroule la journée type d’un radiologue ?

Le radiologue est un médecin spécialiste de l’imagerie médicale. Son rôle est essentiel pour diagnostiquer une maladie ou un souci médical. Avec son équipe il participe à la prise en charge des maladies. Sa journée est rythmée par divers examens de radiologie selon les demandes et les rendez-vous planifiés. Le radiologue organise ses consultations par catégories d’examens : radiographie, échographie musculo-squelettique ou organes profonds, mammographies, scanner et IRM. En parallèle, il répond aux urgences et est amené à effectuer des interventions comme des biopsies. Puis, il supervise son équipe et gère son cabinet au quotidien.

Que préférez-vous dans votre métier ? / Ce que vous appréciez le moins ?

Dans le domaine de la radiologie, les cas sont toujours très variés. Le radiologue a la particularité de pouvoir examiner tous les organes. De plus, les patients sont issus de tous âges et présente des pathologies très variées. Par contre, le travail administratif peut être un contretemps.

Quelles études effectuer pour devenir radiologue ?

Avant de devenir médecin radiologue, vous passez 6 ans d’études de médecine. Après la médecine, vous passez un concours de 4 à 5 ans afin de vous spécialiser. En complément, de nombreux stages sont à effectuer dans les services hospitaliers et de garde. Il y a d’autres métiers en radiologie :

  • Manipulateur Radiologie : (Diplôme d’État) manipulateur d’électroradiologie médicale de niveau bac + 3
  • Manipulateur électroradiologie thérapeutique : DTS imagerie médicale et radiologie thérapeutique de niveau bac + 3 et a les mêmes compétences que manipulateur radiologie

Selon vous, existe-t-il un profil idéal pour devenir radiologue ?

Un radiologue doit être rigoureux, disponible avec une grande capacité d’adaptation. Ce métier demande une maîtrise technique et de la précision. Le respect des consignes de sécurité reste indispensable pour le réglage et contrôle des appareils. L’observation des prescriptions adressées par les médecins doivent être exécutées à la lettre. Le radiologue et le manipulateur appliquent scrupuleusement les protocoles techniques et règles de radioprotection.

Comment rester au courant des nouveautés dans le domaine de la radiologie ?

Le radiologue observe régulièrement les actualités relatives à sa profession. Sa curiosité scientifique et sa grande adaptation lui permettent de piloter des appareils récents, sophistiqués et complexes. Les formations professionnelles sont fréquentes afin d’approfondir ses connaissances. Une écoute active entre le radiologue, le manipulateur et toute son équipe est nécessaire pour maintenir un climat de confiance avec des patients d’âges et de conditions physiques différentes. Le respect et l’empathie envers la personne reste fondamentaux surtout dans les centres anticancéreux. Le patient a besoin d’être rassuré et de se sentir bien.

Un conseil à donner aux futurs radiologues ?

Je conseille aux futurs radiologues de persévérer en visant l’excellence. D’avoir un côté humain et authentique pour exercer ce métier au quotidien.

Laisser une réponse



Subscribe without commenting