Interview : Laurent Witt, co-gérant de JNESIS

18 mars 2019  >  Par:   >  Entreprises  >  Pas de commentaire

Aujourd’hui co-gérant de la société JNESIS à Mulhouse, Laurent Witt nous explique son parcours, son domaine d’activité et les perspectives de JNESIS. Une interview pleine d’enthousiasme qui vous donnera envie d’en savoir plus sur cette société qui a fêté ses 10 ans en 2018 ! On y parle notamment innovation et bien-être au travail.

laurent witt jnesis

Laurent Witt

Comment avez-vous rejoint la team Jnesis ?

Je suis ingénieur informatique de formation. Avant la fin de mes études, j’ai créé une première société de développement avec 3 amis. Nous avons même pu faire notre stage de fin d’études dans notre propre société ! C’était en 1999/2000. Notre objectif était de faire appliquer les technologies de l’Intelligence Artificielle à l’e-commerce. Mais le concept n’a pas pris, il était encore trop tôt. Nous avons donc dû nous rabattre sur le développement sur mesure pour des clients, ainsi que créer des logiciels à usage interne que nous avons commercialisé ensuite.

A cette époque, j’ai connu Jean-Philippe Ehret et Vladimir Bueb, fondateurs de JNESIS.

J’ai vendu ma société en 2008 à un grand groupe, où je suis resté salarié pendant un peu plus de 2 ans.

J’ai ensuite rejoint en 2011 le plus grand groupe d’informatique européen en tant que directeur de l’agence développement pour Strasbourg, Nancy et Belfort. Cela signifie 130 personnes à charge, beaucoup de responsabilités, de management, de gestion du quotidien… je n’étais plus dans la technique.

En 2013, j’ai rejoint JNESIS, 5 ans après sa création.

Vous aviez besoin de prendre un nouveau départ professionnel ?

Tout à fait. JNESIS a sonné pour moi comme le retour à mes premières amours. Je viens de la PME, j’ai envie de connaître les gens et de voir l’impact de mes décisions. Je n’arrivais pas à m’inscrire dans le système de management des grands groupes. Certaines choses sont intéressantes, notamment en matière de structuration et de process, mais les inerties sont énormes et les marges de manœuvre très faibles. Ici, si je veux faire quelque chose, je peux le faire. Et je vois les résultats, sur les gens et les projets.

J’ai les manettes. Je peux influencer le destin.

La PME : là où il fait bon travailler ?

Pour moi, oui. Et pour tous les salariés de JNESIS, vraisemblablement, car aucun salarié ne l’a jamais quittée !

En 2013, nous étions 5, avec 300 000 € de chiffre d’affaires, et avions besoin de nous développer commercialement. Nous étions dans un petit local de 20 m2, dans un esprit « startup » avec les bureaux dépareillés… Puis nous avons pris 200 m2 qu’on pensait ne jamais remplir, et quelques années après, nous avons dû déménager à nouveau.

Aujourd’hui, nous sommes installés au Parc des Collines dans des locaux de 500 m2, et nous prévoyons de recruter 5 personnes à très court terme.
Mais nous avons une éthique : maîtriser la croissance pour conserver la qualité et l’intérêt technologique. C’est facile de grandir, mais nous ne voulons pas devenir une machine RH.

Une société qui grandit proprement, en interne comme en externe, essaye de faire grandir ses salariés.

Nous voulons créer une société dans laquelle les personnes ont envie de rester (salaire, avantages, team building, qualité de vie, implication des salariés dans les décisions…). Pour recruter, nous cherchons surtout non seulement de bons développeurs java, mais surtout des profils à potentiel. Nous avons par exemple un tout jeune diplômé, mais on sent l’envie d’aller loin. Il sera pris en charge au début pour monter en puissance.

Envers nos clients, une éthique renforcée également : un tarif unique quelle que soit la taille de l’entreprise, des décisions toujours favorables au client quand cela est possible, une vraie transparence.

Pourquoi suivre une formation avec JNESIS ? Quelle thématiques fonctionnent le mieux ?

JNESIS est un organisme de formation : les formations sont donc prises en charge par un OPCA.

Le vrai avantage, c’est que nous formons sur des sujets que nous maîtrisons réellement. Nous avons resserré nos thématiques pour être plus pointus et offrir une vraie pertinence. Par exemple, la formation au langage Ext JS apporte une vraie valeur ajoutée, contrairement aux formations java généralistes qui sont proposées par ailleurs. Nous formons les développeurs qui ont déjà un niveau avancé.

Nous ne sommes pas des purs formateurs, nous sommes avant tout des développeurs qui connaissent leur sujet et pratiquent le métier. C’est ce qu’apprécient nos clients.

Qu’est-ce que le JNESISLAB ?

JNESISLAB est notre structure d’innovation. Elle est née d’un besoin en interne : anticiper, se préparer pour le JNESIS de l’année suivante. Les technologies sont mouvantes. Dans notre métier, nous utilisons des technologies qui n’existaient pas il y a 3 ans ! JNESISLAB nous permet d’incuber de nouvelles technologies ou process.

Il donne la possibilité aux salariés de mettre en œuvre des idées personnelles par le biais de cette structure professionnelle. De fil en aiguille, nous nous sommes rendu compte que cette structure d’innovation nous intéressait en interne, mais intéressait aussi nos clients. Certains sont prêts à nous acheter de l’innovation si eux-mêmes n’arrivent pas à innover assez vite.

On ne peut pas innover « le nez dans le guidon », il faut instaurer des rythmes différents et prendre le temps de la réflexion. Nous allouons donc un budget temps au JNESISLAB, que le directeur de la production répartit entre les salariés. Il le gère comme si c’était un projet client.

Si on n’innove pas, on meurt.

Des exemples de projets incubés dans votre laboratoire d’innovation ?

Nous avons beaucoup travaillé sur les technologies de ces 3 prochaines années, étudié la concurrence, les outils pour améliorer notre productivité, les process, des prototypes dans différentes technologies… Tout cela se saupoudre naturellement dans JNESIS pour fournir les relais de croissance.
Un exemple de projet concret issu du JNESISLAB : nous sommes en train de développer un miroir intelligent, sans aucun objectif business immédiat.

Merci à Laurent Witt pour cette interview !

La société JNESIS est basée à Mulhouse, avec également un axe de développement en Nouvelle-Zélande. Toutes les informations sur leurs compétences et services en développement java / javascript sur jnesis.com.

Laisser une réponse



Subscribe without commenting